La vie peut tout reprendre en un instant.


J’ai toujours cru qu’arrivée à plus de 4 mois de grossesse, hormis un accouchement prématuré rien ne pouvait arriver … Une fois de plus la vie m’a montré que je m’étais trompée…

 

J’ai eu le pressentiment ce jour-là que quelque chose n’allait pas. Tu ne m’avais pas donné les coups de pieds matinaux pour me réveiller. Je me suis persuadée toute la journée que je paniquais pour rien, que tu dormais et que le manque de place te faisait rester calme. Le doute m’a poussé à aller faire un monito de contrôle, bien sûr, j’étais persuadée que comme d’habitude, j’allais passer pour une idiote et que ton petit cœur allait battre la chamade comme à chaque fois.

Lorsque j’ai compris que rien ne se passait, que ton petit cœur ne battait plus, je n’avais jamais imaginé ressentir un tel désespoir, une telle haine de la vie, tant d’injustice ! Pourquoi moi ? Pourquoi toi ? 38 semaines et plus rien ! Le monde s’est arrêté de tourner et ma vie s’est comme arrêtée.

 

Là-dessus, les échos se succèdent, les prises de sang, d’urine et autres prélèvements vaginaux. On m’explique que je dois rentrer chez moi et revenir le lendemain pour que l’on m’explique ce qui allait se passer ensuite. Incompréhension totale ! Comment rentrer avec mon bébé mort dans mon ventre ! Comment supporter de voir ce gros ventre porter la mort ! Mon supermec me dit qu’il trouve cela aussi injuste, que c’est inhumain de faire souffrir une maman comme cela (et lui aussi). Le fait que l’on me refuse la césarienne, que je doive te donner la mort de la façon dont j’avais donné la vie par 4 fois m’étais injuste. Puis viens la suite de questions qui font que chacune est plus dure à supporter que la suivante : autopsie ? Crémation ? Inhumation ? Vous voulez le voir ? Vous lui donnez un prénom ?

 

Mais j’ai compris que sans cette attente et cette épreuve, je ne serais pas en mesure de réaliser ce qui nous est arrivé. Nous avons refusé tout net l’autopsie, pourquoi te faire endurer cela … De plus, la réponse au pourquoi est tombé à l’accouchement : étrangler par ton cordon qui avait 3 tours autour de ton petit cou… Le fait que tu as essayé de te mettre dans la bonne position alors que tu étais très mal mis à fait que ce fichu cordon s’enroule autour de toi ….

Après avoir vécu ton inhumation, je sais que tout ceci est vraiment arrivé, que je t’ai perdu à jamais. Mais malgré la douleur, je suis heureuse d’avoir pu voir ton si beau visage, d’avoir pu te donner des baisers et de te caresser comme j’aurais dû le faire.

 

J’ai aussi une immense fierté de voir tout l’amour que tu as inspiré à tes frères qui ne t’on pourtant pas rencontré. Voir ton papa et ton grand frère te porter en terre a été douloureux, mais ils l’ont fait avec tellement d’amour pour toi que mon cœur de maman blessée ne peut que voir de la beauté dans ce geste.

 

On me dit qu’il faut désormais tourner la page, qu’avec le temps cela sera moins douloureux, mais comment tourner une page qui n’a pas été écrite ? Je n’ai pour moi qu’une préface … Tout ce que je souhaite, c’est que tu sois dans un endroit merveilleux et aimant ! Un comble pour une personne comme moi qui ne sait pas trop en quel Dieu, il faut croire n’est-ce pas !

 

J’essaie du mieux que je peux d’aider ton papa qui garde toute sa douleur et sa tristesse en lui. Il pleure en cachette de peur que je craque et je l’aime pour cela, mais j’aimerais tellement qu’il puisse donner libre cours à ses larmes. Je le savais père aimant et désireux d’enfants, mais te perdre lui a fait autant si ce n’est plus de mal qu’à moi. Tout ceci pour dire que rien n’est jamais acquis, que la vie peut à tous moment tout vous reprendre.

Il va me falloir un moment pour que mon blog redevienne un espace « normal » mais pour le moment, je vous ouvre mon cœur sur mes douleurs intimes, car cela me soulage un peu d’en parler. Pour info, 7 000 familles françaises ont été touchées en 2013.

plume01

 


6 réflexions sur “La vie peut tout reprendre en un instant.

  1. Bon courage à toi jolie maman, vous avez bien fait d’écrire. Ceux et celles que ça dérange n’ont pas besoin de lire.

  2. Je suis touchée … très touchée
    Mon fils est né ce janvier à 25SA … Tres grand prématuré, j’ai eu la chance de le voir, de le toucher, le prendre contre moi. Il s’est battu pendant 10 jours puis s’est envolé parmi les anges … Dur de reprendre le cours de la vie …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s