Réparer .


Si tu as lu, on billet d’hier, tu vas te dire en lisant celui-ci que je suis complètement cinglée. Mais j’assume. Hier après-midi, j’ai dû me rendre en urgences chez ma dentiste, une rage de dents ne me lâchant pas les baskets depuis quelques jours…

Je savais que cela ne serait pas simple, la dernière que nous nous sommes vues, c’était en mars, j’étais enceinte de 6 mois, Milan bien au chaud dans mon gros bidon. Il avait d’ailleurs fait sourire la dentiste qui voyait ce gros bidon faire des vagues pendant qu’elle soignait mes dents. Hier, je me suis préparé à y retourner, j’ai pleuré un bon coup avant de partir et j’ai pris la route, une boule de feu au creux du ventre.

Lorsque je suis arrivée, j’ai tenté de me raisonner, j’ avais déjà pleuré donc pas besoin en plus de m’afficher dans le cabinet. Mais voilà entre ce que je veux et ce qui se passe, il y a une marge, une grosse marge … Je me suis retrouvée à chialer devant ma dentiste sans pouvoir m’arrêter, sans même en avoir envie…

Elle m’a parlé doucement, m’a dit de continuer de pleurer, d’évacuer tout ce que me rappelle son cabinet. Auscultation rapide, dent de sagesse à arracher, re pleurer, se ré excuser, partir sans payer, et promettre que la prochaine fois, promis, je ne pleurerais pas…

Je vais devoir essayer de me recentrer, de me remettre à penser à moi, juste à moi, être égoïste une journée de temps en temps… Je ne sais pas si un jour, je serais réparé « mentalement », aujourd’hui, j’ai juste envie de m’enfuir loin de tout, de tout le monde, rester prostrée sans déranger qui que se soit, pleurer tout mon saoul… Envie de retourner 1 heure au bord de la mer, sentir l’air iodé fouetté mes narines, mon visage en laissant un gout de sel sur mes lèvres … Envie de m’isoler, de ne pas parler, pour dire quoi de toutes façons ? Que je suis mal aujourd’hui ? Pour quoi faire ? Je ne vais pas rabâcher au monde entier que j’ai du mal certain jour et pas d’autres ? Que je ne serais jamais rapiécée entièrement ?

Voilà aujourd’hui, je me sens inutile, je n’arrive pas à appliquer les conseils que je donne aux autres ! Elle est bonne n’est-ce pas ? Ne pas avoir la sagesse de s’écouter !

Voilà, je vais aller voir ailleurs si j’y suis tiens ! Bonne journée comme même à vous.


6 réflexions sur “Réparer .

  1. Moi, je te trouve courageuse, et je trouve que tu t’en tire très bien… Si, si 🙂
    Courageuse d’être retournée dans ce cabinet de dentiste, alors même que tu savais que ce serait difficile. Tu aurais pu changer de dentiste, ne pas affronter ce souvenir, éviter…
    Au lieu de cela, tu t’es confrontée à la réalité de l’absence de Milan, de ce qui aurait pu être et n’est pas, de ta douleur. Un douleur aussi abyssale, ça réclame un grand, grand courage pour ne pas la fuir…

    Et que tu t’en tires bien parce que tu t’effondre quand tu sens que tu vas t’effondrer. Parce que, finalement, tu lâches prise, c’est bien de cela qu’il s’agit. Pour cela aussi, il faut du courage, et, in fine, c’est une bonne chose. Ca veut dire que tu t’autorise à vivre, à souffrir, parce que c’est ce qui est juste, comme émotion, pour toi en ce moment. Ca veut dire que tu ne t’anesthésie pas. Ca veut dire que quand ce sera le moment pour toi d’être heureuse, peut être quelques minutes demain, beaucoup plus longtemps plus tard, tu seras encore capable de l’être, pas anesthésiée, ouverte à la joie avec Milan dans ton coeur.

    Ca va prendre du temps, un temps qui t’est propre à toi. Ca va être long et douloureux, mais tu avances…

    De la douceur pour toi et un baiser volant à ton petit ange…

  2. Bonjour moi je vous trouve très courageuse à votre contraire je n’arrive pas à faire face au gens à leur question à leur gène.
    J aimerai avoir votre force .
    Vous avais une famille formidable qui vous en formidable.

  3. C’est souvent (toujours?) plus facile d’être douce et compréhensive avec les autres plutôt qu’avec soi-même. Tu as fait ce dont tu avais besoin, et tu as le droit de continuer de prendre le temps et les larmes qu’il te faut pour poursuivre ton deuil.

    Je t’envoie mes pensées après cette journée difficile, ainsi qu’à Milan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s