4 Mois.


Oui, je sais, nous y re voilà, c’est encore son billet du mois le moins drôle … Mais je te préviens de suite, il risque d’en avoir encore beaucoup. Aujourd’hui, il s’adresse à Milan directement.

 

Mon ange,

Je sais que tu vois tout d’où tu es. Que tu veilles sur nous, mais, je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi nous. Pourquoi il a fallu que cela tombe sur toi si petit, si innocent, sur moi qui t’aime comme une dingue, sur tes frères qui se voyaient déjà t’apprendre leurs bêtises et leurs gros mots. Sur ton papa qui t’aimais tout autant que moi, ayant juste eu pour contact tes coups de pied sur sa joue à travers mon bidon.

Cela fait 4 mois que tu as quitté mon ventre cocon, devenu ton bidon tombeau, 4 mois qui parfois semblent 4 heures ou 4 ans selon l’état dans lequel je suis. Je suis un peu groggy certains jours, parfois, j’aimerais rester coucher dans mon lit, le lit que nous avons partagé pendant 8 mois (tu vois au final, on a fait du cododo ). Mais il y a une chose que j’ai comprise, ton départ malgré que j’ai eu l’impression de mourir sur place, m’a rendu plus forte, plus aimante.

Je suis intimement persuadée que tu es à mes côtés, de quelle façon, je m’en fiche, mais tu es là près de moi. Toute la colère et la douleur que je ressens, je les canalisent dans le combat pour la reconnaissance du deuil périnatal, je veux que sur notre livret de famille il soit écrit le nom de famille de ton papa à côté de ton prénom . Ne ris pas, mais quand j’y pense, je me dis que de ne mettre qu’un prénom me fait penser aux gens qui inscrivent le nom de leur chien. Du genre Médor décédé le …/ , et pour toi, je ferais tout pour que ton nom  de famille soit inscrit.

À part ça, jessais d’aller bien, tu as du  voir ma déprime il y a quelque temps mais tu sais être forte tout le temps, ça épuise mon cœur . Mais promis, je vais essayer d’avoir plus de bons moments que de mauvais. Tes frères parlent de toi, je ne sais pas si tu les entends, mais ils pensent aussi à toi… Comme quoi même sans t‘avoir rencontré , ils t’ont aimé aussi vite que moi .

Voilà mon cœur, mon ange, tu es toujours dans mes pensées et dans mon cœur. Tu me manques, mais je te promets, tu seras fier de moi le jour où l’on se rencontrera.

Je t’aime à tout jamais.

 

 

Ta maman.


5 réflexions sur “4 Mois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s