Contagieuse !


téléchargement (4)

 

Le billet du jour n’était pas à la base celui-ci, mais, vu les événements de ce matin, j’ai eu besoin d’en parler, de me défouler, de retrouver ma dignité.

Ce matin, comme tous les matins, j’ai emmené ma citrouille à l’école maternelle. Chaque jour j’y croise pleins de mamans, de futures mamans, et tout se passe au mieux. Sauf ce matin, je suis sortie de l’école pour pleurer dans ma voiture.La classe de mon fils se trouve en fond de couloir, donc je passe devant deux classes avant d’arriver à la sienne. En temps normal, tout va pour le mieux, son ancienne maîtresse enceinte me dit bonjour, embrasse citrouille et nous continuons notre chemin.

Pas aujourd’hui, aujourd’hui en t’écrivant ce billet, mes larmes coulent encore, besoin d’expier la douleur que cette femme a causé ! Ce matin, donc, nous passons dans le couloir et nous croisons une future maman, les couloirs sont un peu étroits, mais ça passe . Subitement son amie lui tire le bras et l’écarte vivement de notre chemin, je n’ai pas spécialement cherché pourquoi mais,  ensuite vient la phrase qui tue . « Tu sais, c’est elle la maman qui a perdu son bébé avant les grandes vacances !! » . Je me suis senti envahi d’une colère, d’une honte que je ne devrais pas avoir, et pire que tout, d’une monstrueuse envie de la gifler. Je continue aussi dignement que possible, j’expédie citrouille en classe, je me rue à ma voiture et je chiale comme une madeleine …

J’ai perdu mon fils, c’est un fait, mais cela n’est pas contagieux, si ? Sinon que celle qui m’a refilé ça se dénonce ! Me croiser, me frôler, même me toucher ne vous fera rien ! J’ai l’impression d’être devenue un objet de superstition, comme les chats noirs, les échelles, les parapluies ! Bientôt, on me jettera du sel au visage pour conjurer le mauvais sort peut être !

 

Donc pour info : 

le jour où j’aurais Ebola, là, tu devras m’éviter !


-perdre son bébé n’est pas contagieux ! La connerie si ! 

le plus important quand tu ne sais pas chuchoter, tu attends d’être éloigné !

 Voilà désolé pour l’autre billet, mais celui-ci, j’en avais besoin aujourd’hui ! Bonne journée comme même à tous et à toutes !


13 réflexions sur “Contagieuse !

  1. L’ecole, lieu d’instruction, est pourtant l’endroit où j’ai rencontré le plus de personnes qui m’ont fait preuve de peu de tact, de débilité profonde, de « blonde attitude ». Je te rassure tu n’es pas contagieuse tu es comme moi tu as un macaron… Courage ma belle malheureusement ça va durer mais notre chance c’est que ces gens là ont peu de mémoire !

  2. J’ai les larmes aux yeux en te lisant 😦 Je pense que tu ne devrais pas laisser passer ça ! Si tu en as la force, essaye de la retrouver et de lui dire que ça t’a blessé, que non tu n’es pas contagieuse et qu’elle n’a aucun droit de parler comme ça. Tu en as parlé à ton mari ? Qu’en pense t-il ? Peut être que je parle sous le coup de l’émotion… Je suis en colère, comment a t-elle pu oser dire ça c’est incroyable !! Je t’embrasse fort fort fort…

    1. grand dieu non ! je n’en ai rien dit à mon mari sinon je pense qu’il aurait une très mauvaise capacité à se contrôler . Je vais attendre que la pression redescende et quand je la recroiserai je lui dirais deux mots je pense

      1. C’est clair que réagir sous le coup de la colère n’est jamais bon. Le mien aussi avait du mal à se contrôler quand je rentrais en larmes après avoir entendu les bêtises des uns ou des autres. Mais ça me soulageait aussi qu’il soit là pour nous « défendre » quand je n’en avais pas la force. Je n’en reviens toujours pas de ce qu’elle a dit…

        1. Je tente de me dire qu elle ne sait pas rendu compte de son geste ..,je sais que les gens sont maladroits avec ça mais bon la elle a fait fort comme même

  3. Plein de courage, c’est clair que c’est hyper violent!
    Malheureusement, des gens comme ça, tôt ou tard, on en rencontre… Je ne sais franchement pas ce qu’ils ont dans la tête!
    Moi, j’en avais qui changeaient de trottoir quand ils me voyaient…
    Je n’ai rien dit, parce que « je ne parle pas aux cons, ça les instruit », et, surtout, qu’essayer d’expliquer mon ressenti à des personnes malveillantes comme ça risquait de se retourner contre moi, de m’exposer à davantage de violence et de malveillance.
    Je me suis protégée en ne leur adressant plus la parole, même maintenant que je vais bien, et en en parlant à d’autres.
    C’est important que tu saches que ce comportement est violent, qu’il est normal qu’il te blesse et qu’il te mette en colère, que toutes ces émotions sont légitimes.
    Douceur et bisous pour toi, et tendresse pour Milan, qui sent ton amour au chaud dans ton coeur ❤

  4. j’ai également perdu un bébé, il y a 9 mois, et on m’a traité de malade…Dc la connerie des gens, je connais, courage ❤

  5. je précise qu’on a voulu m’interner (mes parents), car un mois après la perte de mon fils, je n’ai pu supporter l’annonce de la grossesse de ma soeur…

  6. Aller à l’école chaque matin et chaque soir, et garder la tête haute…voilà mon quotidien depuis la rentrée. J’ai perdu mes bébés au mois d’août du fait de leur naissance prématurée. Forcément cela fait un choc à tout ce petit monde de parents, c’est tellement horrible de voir le cauchemar de la perte d’enfant se materialiser si proche de soi. Je salue le courage des gens qui reussissent à m’aborder pour en parler, je remercie ceux qui pleurent pour nous et je loue ceux qui me sourient. En dépit de cette tonne de gens fantastiques, quelques sorties de pistes ou dérapages incontrôlés : On m’a quand même demandé si j’avais passé un bon été (non j’ai perdu mes enfants, tu vois que j’ai accouché je pense ?) et on m’a fait remarquer que c’était « cool » de pas être au boulot (j’ai failli y rester et je suis en congé mater sans mes petits mais sinon c’est « cool »…) J’avoue que j’ai failli pleurer au milieu de la cours de recrée mais non, j’ai tenu bon. Les autres se taisent. S’ ils n’ont pas les mots pourquoi pas.
    Bref, je compatis de tout mon coeur…il est vrai qu’en plus de cette immense brèche que l’on porte dans notre coeur, il nous appartient encore de montrer que l’on fait face et que l’on demeure des jeunes femmes tout à fait sympathiques et éminemment fréquentables.
    Non, le malheur ne s’ attrape pas.
    (La c*ne rie de certains non plus )
    Ouf.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s