Quand ça ne passe pas avec la maîtresse …


Pour une fois, je vais reprendre mon sérieux pour te parler de ma citrouille. Premier point, ma citrouille est un garçon (oui, je sais avec ce surnom pas évident ), il a 4 et demi, il est aussi timide et introverti que son frère Ilyan est ouvert et extraverti. Il a tendance à se méfier des gens, mais, quand ils les apprécient, il sera un amour avec eux. C’est aussi le sosie version minimoy de Paul Walker, les yeux très bleus, des boucles dorées et un sourire à faire fondre un iceberg (ok quand il vous l’offre ) . Je pourrais vous le décrire en long, large et en travers, mais ce n’est pas le but de ce billet (héla lol ) . Non, je te parle de ma citrouille, car il commence à perdre patience face à l’arrivée des grandes vacances et rechigne de plus en plus à aller à l’école. La cause : sa maîtresse. 

 

Lors de la rentrée, la citrouille a eu une maîtresse inconnue de mon bataillon de minimoys (la seule ^^ ) , donc on est parti sans apriori. Ma belle soeur, elle a tiqué en voyant que sa fille était-elle aussi avec cette maîtresse, mais n’a rien dit. Donc c’est toute confiante que je me suis dit que ma citrouille serait au top avec cette classe, sa cousine et son cousin . 

Le premier trimestre, la citrouille tenait absolument à retourner avec son ancienne maîtresse, avec supermec on s’est dit qu’il s’était beaucoup attaché à elle (première fois qu’il voulait ABSOLUMENT lui faire des cadeaux) et que c’était un peu normal pour lui de vouloir retourner avec elle.

Depuis janvier, les choses ont changé, ma citrouille a du mal à aller dans sa classe. On lui a parlé et il a commencé à s’ouvrir un peu à nous. En fait, il n’aime pas sa maîtresse, il a du mal avec elle, et quand il n’aime pas, il se braque et se ferme.

J’en ai parlé alors avec ma belle soeur qui m’a avoué que son aînée était avec cette maîtresse  deux ans auparavant et qu’elle avait eu des soucis avec elle. En gros, elle est sèche avec les enfants, et ne tient pas forcément compte de ce que les parents lui disent pour défendre les enfants. Nous avons donc pris la citrouille pour une conversation de « grands  » . Il nous a dit qu’il n’aimait sa maîtresse, car elle a une chaise des « punis », qu’elle gronde toujours tel ou tel copain. Et qu’il avait peur quand il n’arrivait pas à faire un exercice de lui demander de l’aide … Lui, si renfermé, si peu confiant avec les adultes qu’il n’apprécie pas, devient un enfant timide (plus qu’à son habitude) lorsqu’il rentre en classe. J’en ai parlé avec la maîtresse, qui a de suite dit qu’en effet, la citrouille ne demandait pas d’aide, restait assis s’il bloquait devant un exercice attendant sans demander une explication. J’ai tenté de lui faire comprendre qu’il agissait comme cela, car il avait peur d’elle. Mais non, pour elle, c’est la citrouille qui ne fait pas l’effort de l’appeler pour lui demander de l’aide, elle lui a dit sous mes yeux de ne pas avoir peur d’elle  et que peut-être, je le couvais trop ! Ce qui est, bien entendu, compréhensible hein, c’est ce qu’elle a rajouté. Pour rassurer la citrouille et lui redonner le sourire, nous avons mis en place un calendrier des jours restants avant les vacances et surtout avant les grandes vacances ! Il a retrouvé le sourire, il m’a dit que plus vite, il allait à l’école, plus vite, il aurait une nouvelle ou un nouveau maître.

Je sais qu’enseignant, c’est un job difficile, et épuisant, je ne le ferais pas ! (c’est bon déjà 4 mioches toute la journée et je suis au bord de l’explosion alors 20 ou plus je dead ) . Mais je pense que les parents doivent être un peu plus écouté. Je suis consciente que chaque enfant est différent, qu’il n’y a pas forcément le temps pour du cas par cas, mais c’est dur de voir que mon fils n’apprécie pas sa maîtresse et ne fait aucun effort pour être proche d’elle. Il est comme ça en même temps, il ne donne que durement sa confiance, et le fait qu’elle soit plus sèche que la précédente, le rend plus méfiant, il est sur ses gardes et ne s’ouvre pas à elle. Ses résultats sont bons, mais il n’empêche que je trouve dommage de devoir à instaurer un calendrier changement de maîtresse pour qu’il retrouve la joie d’aller en classe, dans sa classe surtout, car il adore l’école en plus. 

IMG_0175
Mon Paul Walker Iron Man 😉

 

 

Bref, tout ça juste pour dire que ma citrouille est pressé d’être à une nouvelle rentrée !

Et vous avez, vous déjà eu ce genre de soucis ? Comment avez vous gérer ? 


9 réflexions sur “Quand ça ne passe pas avec la maîtresse …

  1. Heyy, je n’ai pas encore d’enfant, mais ça a l’air d’être un vrai métier !!
    Bravo pour le nouveau design, j’en déduis que Mme copy n’a pas dû être très conciliante.
    C’est beaucoup mieux ici 😉
    bisous

    1. merci 😉 , en fait je suis carrément passée en premium lol comme ça je peux personaliser comme je veux ! Belle journée jeune fille !

  2. incroyable de dire que c’est sa faute, il a 4 ans 1/2 il n’est pas armé pour remettre en cause la maîtresse surtout s’il est timide
    perso, je passe pour une maman chiante mais je pose bcp de questions sur la place de Colleen (CP) dans la classe. Elle a été longtemps introvertie à l’école, en petite et moyenne section surtout, et donc je me permets de venir aux nouvelles assez souvent
    En début d’année, pour la première fois elle m’a dit qu’elle ne voulait pas aller à l’école. J’étais très surprise et elle a fini par me dire que la maîtresse avait donné une punition collective et qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle avait été punie car elle n’avait rien fait. Et à 6 ans, l’injustice ça passe pas !!!!
    J’en ai donc parlé avec la dite maitresse et lui ai dit que la punition collective était plutôt contre productive car ma fille qui aime travailler et aller à l’école ne voulait plus y aller.
    Elle m’a promis qu’elle en parlerai avec elle, ce qu’elle a fait et tout est rentrer dans l’ordre.

    Et c’est quoi cette réflexion sur le fait que le couverais trop « Ce qui est, bien entendu, compréhensible hein ».
    Tu t’intéresses aux sentiments de ton fils et à ses ressentis donc tu le couves trop à cause de ton vécu de mère ??? Avec le Groupe facebook Challenge Green Glam de Clémentine la mandarine , ce mois ci c’est la bienveillance le sujet de réflexion !! Peut être l’éducation nationale pourrait mettre ce sujet au programme, des instit surtout !!!!
    http://clementinelamandarine.com/blog/2015/03/16/education-bienveillante-quelques-livres-a-decouvrir/
    Je trouve ça aberrant, ce métier est difficile certes mais personne ne les oblige à le faire.
    Et être maitresse c’est leur donner assez de confiance en soi pour s’épanouir, tout comme on le fait à la maison.
    J’envoie pleins de patience à ta citrouille pour l’attente des vacances, c’est une grande introvertie qui te le dit !!!!!!!

  3. merci pour ton avis ! en publiant ce billet j’avais un peu peur de passer pour une mère abusive mais te lire me soulage ! Mon vécu joue peut être un peu sur lui, bien que je fasses le maximum pour l’éviter mais je pense aussi que le fait qu’elle n’ai pas d’enfants joue un peu … elle ne comprends peut être pas toutes nos réactions … Merci beaucoup en tout cas ❤

    1. à ton service !!!!!!!
      ça me fait bondir qu’on mette ton attention envers ton fils (ce qui devrait être la norme) uniquement sur le compte de ton vécu
      donc les mères qui ne sont passées par une épreuve de ce type ne se soucient pas de leurs enfants !?!?!
      j’espère en effet qu’elle changera sa vision quand elle aura des enfants !!
      en tout cas ta citrouille a de la chance car au moins à la maison il est compris et entouré, ça aide pour la pris de confiance en soi!!
      continue dans ta voie de super maman un peu barrée (c’est toi qui le dit 😉 !!!!)

  4. Oui, l’an dernier, même classe que ton fiston, le mien avait une maîtresse au comportement assez particulier. Nouvelle dans l’école, je n’avais pas voulu la juger dès la première semaine, alors que certains parents voulaient déjà changer leurs enfants de classe, ils la connaissaient un peu, elle avait eu leurs aînés. Elle ne faisait pas peur aux enfants mais elle était dépassée, souvent absente et les enfants ne faisaient pas grand chose en classe. Du coup, arrivé à la même période de l’année, fiston ne voulait plus trop aller en classe. Comble du drame pour lui, il s’est fait punir une fois parce qu’il s’était défendu quand un copain lui avait donné un coup de pied. Bref, mon petit bonhomme était très content que l’année scolaire se termine, nous aussi vu le « bulletin » qu’elle avait pondu en fin de MS (ça c’est encore une autre histoire). Et il l’a complètement oubliée, on ne parle plus d’elle, il adore sa maitresse de GS et nous aussi ! Courage bonhomme, plus que quelques semaines 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s