Notre couple mixte et les fêtes .


depositphotos_5685528-Human-hands-as-symbol-of-ethnical-diversity

Comme tu le sais déjà (ou pas), supermec et moi sommes un couple dit « mixte » . Je suis française d’origine russe, il est turc. Et si ce mélange à créer de magnifiques enfants, il a fallu se mettre d’accord sur les fêtes religieuses du calendrier. Ici, nous avons choisi d’élever les minimoys dans la foi musulmane. J’ai déjà abordé un peu ce sujet sur le plateau des Maternelles, lorsque nous avons parlé de Noël. Mais il n’y a pas que Noël et les minimoys vont à l’école, donc ils entendent forcément parler (on ne leur cache pas nous plus hein ! )  des autres fêtes religieuses . En cette période de Pâques, nous avons décidé de faire comme pour Noël, de faire un genre de compromis, pour qu’ils fêtent aussi Pâques, mais sans le côté religieux.

 

À la base, mon éducation n’a jamais été basée sur la religion. Mon père était issu d’une famille orthodoxe, ma mère chrétienne. Ils n’ont jamais mis avant en-avant l’une ou l’autre de ces religions. Personnellement, je me décrirais comme quelqu’un croyant qu’il y a un être supérieur, mais qui n’a pas trouver encore le nom qui  lui convenait.Nous élevons donc les minimoys avec des principes simples, pas de porc, respecter des autres, et ouverture d’esprit. Si ils sont en demande  d’en apprendre plus sur leur religion, ils posent les questions à supermec, et ont accès au Coran (S’ils le veulent ! Pas de forcing ) . Notre priorité est qu’ils se fassent et se créer eux-mêmes le choix de croire et d’exercer leur foi.

 

Donc pour Pâques, ils ont eu des chocolats, le droit de veiller un peu, et ils auront un barbecue (ça fait un mois qu’ils en réclament un autre,  faute à la météo ) . Pourquoi faire ce choix ? À mon sens, ils ont besoin d’être intégrés dans ces jours de fête qui ne sont pas les leurs, mais auxquels leurs amis participent. Pour avoir eu cette expérience avec mon aîné, il est plus facile d’être ouvert si on leur explique que ok ils auront un petit quelque chose, mais, qu’ils n’auront pas forcément le même déroulement de cette journée que leurs copains.

Ils sont donc au courant que pour certains de leurs amis cette fête revêt une importance plus grande dans leur vie que dans la leur. Je ne leur explique pas forcément toute la signification de Pâques par exemple (en même temps, j’en serais bien incapable ) mais je leur mets en vis-à-vis le fait que pour eux l’Aïd, c’est important (plus que certains de leurs copains) et inversement. Les 2 derniers minimoys ont donc compris qu’ils avaient eu des chocolats, car pour quelques copains à eux, c’était un jour très important et que donc il faut respecter la joie de leurs copains. S’ouvrir aux autres et surtout respecter leurs croyances, voilà une des valeurs que je continuerais toujours de leur inculquer. 

 

 Et toi de quelles façons parles-tu des autres fêtes religieuses ? 


3 réflexions sur “Notre couple mixte et les fêtes .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s