Troc with the ado (humour inside)


Si comme moi, tu es mère d’ado ou de futurs ados, ce billet est pour toi ( je t’en parlais ici ! ) ! Certes, il est loin de la  ligne parentalité positive et tout, et tout, mais, cette technique de troc fonctionne à la maison. J’ai expérimenté celle-ci récemment et je vais être franche , elle m’évite pas mal de hurlements et de phrases à répétitions et nous sommes tous gagnants .

Alors je te mets dans les circonstances : l’ado, il y a 4 semaines devait attendre sagement que l’on rentre pour sortir. Mais bien sûr, il est parti avant notre retour, je suppose que sa chérie ne pouvait pas attendre trop longtemps hein !
J’étais donc légèrement furax, passons. À 19h, je lui demande de rentrer, ok j‘arrive ! Sauf que ce jeune homme n’est revenu qu’ à 20h30. Oui, le mécréant préférait dîner avec sa copine !!!  …Comme il ne faut pas trop me prendre pour une quiche (même si je suis bonne pâte lol, oui touche d’humour ), je l’ai donc juste puni de sorties pour 1 mois. 

Tu te doutes bien qu’il n’a pas apprécié la blague ! 17 ans et puni un mois, comment dire, ça pique un peu ! Du coup au bout de 2 semaines, il a commencé à me redemander de sortir (oui , des fois que j’ai chopé Alzheimer ) et là, une étincelle (diabolique) a jaillit de mon cerveau de mère un peu harassée !J’ai décidé de troquer !!! Oui, tu m’as bien comprise : troquer ! Je lui ai donc proposé de regagner des heures ou des journées de punition en moins en fonction de ce qu’il accomplirait à la maison (sans que j’aie à le demander 25 fois, dont la dernière en hurlant ) .

Durant une semaine et demie, ma maison n’a jamais été aussi bien rangée, la vaisselle faite au fur et à mesure (Là, tu te dis que je n’en glande pas une ! Faux, j’ai été couchée par une vilaine grippe, et je travaille aussi) bref l’ado se mit à faire ses corvées sans rechigner, et même avec plaisir lorsqu’il a vu son temps de pénitence décroître.Là, tu te dis, elle est bien mignonne notre sept à la maison, mais on ne va pas les punir pour rien hein ! Non, bien sûr que non. Mais on a constaté lui comme moi que ce système nous donnait gagnant tous les deux. 

Désormais, lui et moi, nous troquons des services, des petits trucs comme une urgence repassage contre un peu de rangement, sortir des poubelles contre une sortie un peu plus longue bref, on se rend service ! Je sais que certaines penseront chantage, mais il n’en est rien ! Si l’un de nous n’a pas envie, on ne se fâche pas, on négocie, on aplanit nos différences d’opinions.Au pire, on campe sur nos positions sans rancune.

Il n’est pas exempt des petites taches qu’il a faire chaque jour (son lit, laver son bol) mais il a plus à cœur de m’aider même s’il n’y a pas de troc en jeu. Je suis consciente que ce type de démarche ne va pas convenir à tout le monde, que certaines vont vouloir, me brûler vive ou me pendre par les pieds lol . Mais pour la sérénité de notre relation, il en est ainsi. Peut-être que je suis laxiste, permissive, et un peu abusive, mais lui ne me voit pas comme cela. Il a avoué comprendre que notre méthode lui enseignait ce que le travail allait un peu lui réserver (mettre de sa personne pour en retirer une satisfaction), et que moi, moins épuisée, j’étais une maman beaucoup plus souriante et agréable. 

Voilà, tu peux me laisser ton avis là-dessus (Sans me taper hein ! ) sachant que dans mes années ados à moi, on avait juste à s’exécuter sans broncher ;)  .


10 réflexions sur “Troc with the ado (humour inside)

  1. C’est vrai que parfois ( ou souvent) les ados se relâchent très vite… Et forcèrent je le vois à l’état de leur chambre 🙂 alors hier c’était une de nos discussion. Et non je n’appelle pas ça du chantage 😀 c’est un échange 😀
    Pour que tout roule dans la maison il faut que tous participent et se sentent responsables. Alors je fais idem…. Et ça fonctionne tellement bien que j’ai plus rien à dire. Puis le relâchement pointe le bout de son nez et je reviens à la charge. Oui parce que mes garçons ont besoin parfois d’une piqure de rappel 🙂

  2. Ahhh je trouve cela super, tout le monde y est gagnant et comme tu dis ça le responsabilise et le prépare à sa vie future.. 🙂 Jsuis aussi contente de voir que je suis pas la seule à agir de la sorte, comme tu dis, moi aussi dans mon adolescence (loinnntaine) je devais m’exécuter sans broncher, mais les générations changent et on s’adapte.. Dans notre cas, quand ils sont partis vivre chez celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom, on en a pris plein la figure à base de « on est trop strict, les punitions c’est pas bien toussa toussa,.. » limite suspectés de maltraitance WTF 😮
    Bref, je trouve que tu as raison c’est un bon système, et ainsi y’a moins de heurts et tu t’uses moins la voix 😀

  3. Merci, mes enfants sont encore trop jeunes quoique mais au moins à la prochaine crise contre P’tit Mec qui est un pré-ado assez têtu quand ça lui prend, j’aurais une bonne idée sous la main pour ne pas hurler dans la maison.

  4. Je retiens 😉 mon fils entrant doucement mais surement dans l’adolescence ca pourrait me servir un jour, je trouve le principe intelligent 🙂 merci de le partager avec nous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s