Les protéger au mieux .


ebc5ed53073fe63bb538459971c9ae4e

 

Bien les protéger tout en la préparant à cette vie.

Cette idée, cette question tourne en boucle dans mon esprit en ce moment. Je voudrais pouvoir protéger mes minimoys au mieux, tout en les préparant à faire face à la réalité du monde dans lequel ils vont devoir vivre, grandir, évoluer et essayer de changer les choses. C’est une tache très difficile, et je m’interroge énormément sur la meilleure façon de procéder. 

Je lis des avis, sur tout, mais je n’arrive pas à déterminé quelle solution est la meilleure est fait.

Tout leur cacher ? Non très peu pour moi !

Ils sont hélas nés dans une période troublée, bien plus que ce que je souhaiterais pour eux, mais c’est la réalité et je ne veux pas leur faire croire que tout est beau et tout va bien dans ce monde.

Tout leurs dire et leur montrer ? Non, plus.

Alors, je compose à ma façon. Elle n’est peut-être pas meilleure, ni pire qu’une autre, mais, j’ai besoin que mes enfants sachent que dans le monde, il se passe des choses graves, mais que nous faisons de notre mieux pour qu’ils soient en sécurité.Lorsque je repense à mon enfance, je me dis que c’est ce type d’enfance là que j’aurais voulu pour eux ! Oui tout était simple, les infos ne circulaient pas aussi vite, et il y avait moins de conflits autour de nous. Je repense à mes sorties entre amis, aucune pensée de possible agression, de possible attentat ne venait planer dans nos esprits ! Cela n’était même pas évoqué ! Les images d’horreur diffusées en boucle sur toutes nos chaines de télé n’avaient pas de place à l’époque ! Le seul drame qui pouvait nous toucher était l’annulation d’un épisode d’Hélène et les garçons ! 

Maintenant, je dois veiller aux images diffusées pour ne pas choquer les garçons, je dois leur apprendre que l’on ne doit pas parler à aucun inconnu même si celui-ci demande juste l’heure ! Je me dois de leur dire ce qui se passe quand ils me voient des larmes pleins les yeux après un attentat ici ou ailleurs (Car je leur parle du monde entier ! Pas uniquement de la France) . Je leur explique pourquoi des gens n’aiment la religion qu’ils ont, que non, ils ne sont pas différents des autres à cause de cela. Je dois leur apprendre à tolérer les intolérants, ceux qui critiquent sans même savoir de quoi ils parlent, ceux pour qui tout est bon pour prendre les armes.

Alors oui, il faut protéger nos enfants, mais ne rien leur dire, tout leur cacher pour les protéger est ce mieux ? 
Telle est la question que je me pose. Pour moi, ce n’est pas envisageable … Je veux qu’ils soient prêts à affronter le monde et ses horreurs sans pour cela les bombarder d’images sanglantes ou voyeuristes. Mais, lorsque une information grave se produit, comme pour Nice ou le coup d’état en Turquie, je leur en parle, avec des mots simples, sans prendre parti pour la haine. Juste en leur disant que maintenant il y a beaucoup de méchants, que des personnes innocentes peuvent  mourir, mais qu’ils n’y sont pour rien et que j’ai confiance en eux pour l’avenir de demain. 

J’ai conscience que beaucoup de parents veulent à tout prix ménager l’enfance de leurs enfants, les protéger, les mettre dans une bulle et c’est très bien ! Mais là où, j’ai peur, c’est que se passe-t-il le jour où cette bulle éclatera, car hélas, elle éclatera et que les enfants ne seront pas préparés ? 

a79adb03f9d4f536797669d0401d4b93

 

Si j’avais le moyen de faire qu’ils puissent grandir comme moi, j’en serais la plus heureuse du monde ! Les seuls regrets qui me bercent sont ceux qui me montrent à quel point j’étais chanceuse ! Je pouvais dormir à la belle étoile avec des amis au bord d’un lac sans soucis, on prenait le train de nuit entre filles avec pour seul ennui que celui de rire à voix basses, et chaque chose que nous faisions étaient faite sans aucune peur de ce qu’il pouvait arriver !  

Alors oui, je les protège, mais, surtout, je les informe ! Je ne fais peut-être pas bien, c’est une possibilité, mais j’ai besoin que mes enfants sachent dans quel monde ils vivent, pour que le jour où une réalité dure viendra frapper à nouveau à notre porte, ils sachent qu’ils sont assez forts pour s’en sortir et surtout en sortir grandi !

Pour Milan, j’ai voulu les surprotéger et au final, j’ai menti à mes fils enfin au dernier et il en a pâti dans le sens où je n’avais pas clairement mis les mots sur ce qui s’étaient produits. Pour lui, ce n’était pas facile de comprendre le fait que les docteurs se soient trompé et qu’il n’y avait pas eu de bébé alors qu’il l’avait senti bouger à travers mon ventre. Il a guéri le jour où je lui ai dit la vérité, que Milan avait été dans mon ventre, mais que hélas le sort avait décidé qu’il ne serait pas vivant. 


Depuis ce jour, je ne leur cache rien, je ne leur montre pas tout, mais je leur explique …

Et toi dis moi, tu les protèges comment ? Tu leur dis tout ou au contraire, tu ne dis rien ? 

2a0b671bc344eb9446f1ea23fbd998c2

 


10 réflexions sur “Les protéger au mieux .

  1. Comme toi, je leur dis la vérité mais en choisissant mes mots et les infos données. Les années passant, ils sont de plus en plus aptes à gérer l’info. Plus petit, je les avais mis dans une bulle qu’il a fallu éclater car ils ne comprenaient pas toujours mes actes. Bonne journée

  2. Bonjour, pour ma part je ne leur cache rien non plus , ils doivent savoir ce qui se passe dans le monde.S’ils ont envie d’en parler on en parle , sinon je leurs explique et les laisse continuer leur petite vie d’ado tranquille 🙂 Apres je pense qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises façon de faire ou dire les choses aux enfants tant qu’on le fait ou dit avec notre coeur de maman . Tu connais tes enfants mieux que quiconque et sais mieux comment leur dire les choses 😉 .Merci pour cette nouvelle publication.

  3. Bonsoir, pour ma part j’essaie de les informés au maximum tout en leur évitant les images choc que la presse affectionne. J’essaie aussi de faire mon discours en fonction de leur âge. Je ne vais pas employer les mêmes mots avec P’tit Mec (12 ans) qu’avec Princesse (7 ans). Je trouve que la vie devient de plus en plus dure et je suis un peu anxieuse pour leur avenir. Moi aussi, j’aurais aimé qu’ils connaissent mon enfance où toutes ses horreurs ne se voyaient pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s