Loose myself …


Je ne pensais pas réécrire un jour sur « Elle » ! C’est vrai, « Elle » et moi on se connaît bien maintenant, mais je la pensais au loin surtout à ce moment de ma vie où je suis heureuse ! « Elle », c’est la dépression …

 

J’aurais du m’en douter en même temps, on dit jamais deux sans trois alors il était possible, voir sure qu’elle réapparaisse .. J’ai compris comment « Elle » s’était insinuée en moi les deux premières fois. La première, un burn-out dû au travail, la seconde la perte de Milan. Alors comprendre pourquoi « Elle » m’a reprise cette fois-ci a été plus compliqué.

Je suis heureuse, Vadim me comble de bonheur, les garçons sont toujours aussi câlins, supermec gère à merveille notre nouvelle organisation à 7 (mieux que moi, j’avoue), bref tout va bien ! Enfin en théorie …
Cette fois-ci, je l’ai vu arrivée, doucement, mais je l’ai vu. Ca a commencé avec mes jambes qu’il fallait que je berce… J’ai de suite compris qu' »Elle » revenait. J’ai voulu lutter, me convaincre que je pouvais la repousser simplement, car j’avais tout pour être heureuse.
Après un an avec mon traitement AD (Anti Dépresseurs) au minimum, je savais que je pouvais m’en sortir. Mais le mal était très profond, trop.
Au bout de deux semaines de lutte, une crise d’angoisse plus forte que les autres m’a fait prendre la voiture et aller chez mon psy en urgence sans l’avoir prévenu. Il m’a pris de suite, et a ré augmenté mon traitement. « Elle » a encore gagné ..

 

Je suis donc à nouveau sous une dose d’AD que je pensais loin derrière moi. Quant au pourquoi de cette rechute, la réponse est venue d’elle-même… Un après-midi, j’ai été voir Milan, et d’un coup tout est sorti … La culpabilité d’être heureuse, un sentiment d’abandon que j’ai éprouvé envers lui bref, je pensais avoir « oublié » mon bébé dans tout ce bonheur.

Aujourd’hui, je suis en mesure de la combattre ! Je sais que j’aime mon bébé étoile et que je ne l’ai pas abandonné au profit de mon arc-en-ciel. Je l’aime profondément, et il fait partit intégrante de nos vies, et je lui envoie tout le bonheur que je reçois chaque jour de Vadim et ses frères. Je ne peux  pas oublier car il est avec moi en permanence et j’aime ça . Bref, je vais à nouveau me battre et je vais à nouveau la terrasser !!! « Elle » va disparaître de ma vie et surtout ne plus la gérer !

Bisous et prenez soin de vous !

 


6 réflexions sur “Loose myself …

  1. Avoir des petits anges qui veillent sur nous laisse une plaie béante dans laquelle la dépression peut facilement se glisser avec la fatigue par exemple. Courage, tu es sur le bon chemin pour la combattre et gagner cette nouvelle bataille. Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s