Parc pour animaux marins …


Coucou !!

 

 Une fois n’est pas coutume, je profite d’une actualité blogo pour rebondir dessus.

 Alors non, ce n’est pas pour dire du mal des blogueuses, ni faire « du buzz » ! Celles qui me connaissent savent que ce n’est pas du tout mon style. 

Mais lorsque j’ai vu cette visite dans un célèbre parc pour animaux marins, mon sang n’a fait qu’un tour et j’ai voulu regarder l’interview du directeur et d’une soigneuse, histoire de voir ce qu’ils racontent de beau ou pas. 

 

Avant tout ça, petit flash back dans ma life ! Depuis toute petite, je suis fascinée par l’océan et ses animaux. Avec une fascination et un amour pour les requins sans limites. Enfant, je me souviens que mes parents m’avaient emmené sur une place vers chez nous où un camion « spectacle » montrait des requins des sables. J’en suis ressortie convaincue que ce n’était pas normal. 

J’ai alors rêvé de devenir océanographe. J’ai tout fait pour jusqu’à redoubler une seconde volontairement pour avoir les meilleures notes possibles.Sauf qu’entre temps, l’adolescence est arrivée lol, avec ma rébellion, mes envies de sorties et j’ai délaissé les cours . Bref, je suis fautive, mais je n’ai jamais cessé de m’intéresser, de suivre, d’apprendre sur les océans. 

 

 

Voilà, tu as déjà un aperçu de mon avis. Revenons-en à nos moutons ou plutôt nos animaux marins.

J’ai lu vos avis sur ma page Facebook, les commentaires sur la page d’une des blogueuses en visite dans ce parc et il en ressort tout de même que nous sommes beaucoup contre.

Pour moi, il est inconcevable des garder de grands animaux marins tels que des orques, des dauphins ou autres dans ce type de structures (même avis pour les zoos, sauf que désormais certains font très attention, mais bon ). Comme je l’ai précisé un aquarium avec des poissons adaptés ok, mais une orque dans un bassin sérieusement ??? 

Ces animaux ont besoin d’espace, de liberté et de parcourir des milliers de kilomètres en bandes pour être heureux . Dans l’interview, j’ai été choquée du « ils sont nés en captivité donc ils ne sont pas malheureux, car ils ne connaissent que ça  » . Euh, bah, non, je suis convaincue que la mémoire génétique existe pour nous comme pour eux ( tu peux aller voir ici ) . Et que ce n’est pas kiffant pour un animal de 1400 à 2700 kg de se retrouver dans un 5 bassins de seulement 44 millions de litres . 

De plus, leur vie se résume à faire des tours pour manger .. Trop cool … Alors qu’en milieu naturel, ils jouent, chassent, bref, ils vivent !!! 

Un argument est également ressorti : protéger et reproduire les espèces.

La blague !!! 

Faire se reproduire ces animaux par insémination quel kiff cela doit être ! On passe dans le côté la servante écarlate là ! Alors que pour qu’ils se reproduisent, il suffit de créer des zones de réserves naturelles là où ils se reproduisent et dans leurs nurseries ou des AMP (Aires Marines Protégées) .
Je ne comprends pas vraiment ce type d’argument. Pour moi, il est tellement plus important d’investir sur une extension et des créations d’AMP que dans l’insémination artificielle.

 

Milieu naturel
Milieu adaptable …

 

 

 

 

 

 

 

Le truc qui fait littéralement bondir lors de cette interview, c’est lorsque le directeur explique que  » les requins sont moins adaptables que les orques, etc. .. »
Et l’être humain, il est adaptable dans ton schéma monsieur ? Non, car sincèrement, hormis une envie de survivre, je ne pense pas que ces animaux soient adaptablement heureux .
La soigneuse à ses côtés avait l’air de vouloir autant se convaincre que nous du bonheur de ses animaux . Et pourquoi de ne pas créer des bassins avec semi-liberté si tout est fait pour rendre les animaux heureux ? Pour le coût ? 

Je sais, tu vas me trouver très remontée et c’est vrai. Pour moi, il n’y a rien de naturel et d’heureux là-dedans. Mais ils ont un programme de sauvegarde des tortues quand même me diras tu !
Ok, bien, normal dirais je même. Quand on profite des bienfaits de l’océan pécuniairement, il est un minimum de rendre un peu. Mais là où je ne suis pas d’accord, c’est d’en faire une propagande pour dire on a des animaux en captivité mais on fait du bien hein ! 
Non pour moi faire du bien par exemple, c’est pourquoi ne reversent ils pas une partie des bénéfices du parc pour des actions en faveur de créations de sanctuaires marins, d’actions pour lutter contre la surpêche, ou de nettoyage des océans ?  
Car les océans leur rapportent donc pourquoi ne pas en redonner une partie ? 

Bref, je pense qu’il est temps pour l’humain de se rendre compte que protéger notre planète est plus important que reproduire des animaux en captivité pour les « sauver » .Et je précise que, non, mes enfants savent pourquoi je ne les emmènerai jamais dans quelque chose comme cela (ils le comprennent aussi.) et ce même si j’étais grassement payée, car mes convictions et mon intégrité ne s’achète pas (Pourtant, j’ai besoin de thunes !!!! ) .

Je reste ouverte à discussion, mais je crois que je ne trouverai jamais de bien fonder à ces structures .Merci aux blogueuses qui ont été visitées ce parc, cela m’a conforté sur mes opinions. Et merci d’avoir tenté une interview malgré la langue de bois du directeur.

Si comme moi, tu veux suivre, aider ou apprendre sur l’océan, voici quelques-uns (pas tous car il me faudrait 3 pages) des sites que je suis et encourage.

WWF Océans 

Sea Sheperd Global 

Greenpeace 

Et voir le magnifique film de feu Rob Stewart : Les seigneurs de la mer pour voir l’ampleur du massacre .


7 réflexions sur “Parc pour animaux marins …

  1. Hello,

    Ton texte est excellent et je m’y retrouve avec les zoo ou les cirques.
    Je déteste ça.
    J’ai un souvenir horrible du zoo de Vincennes. Je me souviens d’un gorille placé en devanture derrière une vitre. Son regard… Je ne l’oublierais JAMAIS. COMMENT POUVAIT IL ÊTRE HEUREUX.
    Je souhaiterais ne jamais y emmener mon fils mais … j’espère que je ne le ferai pas. J’espère pouvoir lui offrir un beau voyage dans une réserve africaine un jour.

    1. Mes enfants connaissent mes convictions, et je leur apprend que les animaux doivent être en liberté … j’espère leur offrir aussi un voyage pour qu’ils voient leur beauté à l’état naturel

  2. J’ai été invitée plusieurs fois et j’ai refusé.
    On m’a proposé d’y aller en famille aussi, j’ai refusé.
    Je rêve de les voir fermer et en même temps je me dis que les animaux n’y survivraient pas.
    Parfois j’aimerais avoir moins de principes, ça serait plus facile mais je ne peux pas.
    Ma fille sait pourquoi on ne va pas au cirque également.
    Les zoos, je suis plus mitigée. J’y vais (pas dans tous) et j’aime ça… mais je n’y suis pas à l’aise. C’est compliqué dans ma tête lol Ici on a un grand zoo pas trop loin mais je me souviens avoir chialé au zoo de Paris 😦

  3. Depuis toute petite, je rêvais d’aller à Marineland. Ce parc n’est pas très loin de chez mes parents mais, pour des questions de budget (père ouvrier, mère au foyer, 4 enfants à la maison), nous n’avons jamais pu y aller. C’était une immense frustration parce que cela représentait pour moi la seule et unique manière de découvrir les animaux marins, les dauphins, les orques… Un rêve de gosse qui ne voit qu’au travers de ses yeux d’enfants.
    Et puis, il y a 3 ans environ, nous étions en vacances à Grace et j’ai voulu réaliser ce rêve d’enfant. J’ai aussi voulu y amener mes enfants pour qu’ils puissent voir ces animaux. J’y suis entrée avec mon regard de gosse, j’étais émerveillée de pouvoir enfin réaliser ce rêve. Alors j’ai posté quelques photos sur les réseaux sociaux et là, j’ai subi un déferlement de haine, des insultes, des partages de photos d’animaux torturés, mes enfants ont également été insultés et traités de différentes manières. Cela a été d’une extrême violence que ce soit sur les commentaires ou par messages privés. J’ai supprimé mes photos mais c’était trop tard, le mal était fait et j’ai eu beaucoup de mal à me remettre de toute cette violence. Qu’on défende une cause, je veux bien, je suis moi aussi ouverte à la discussion, à l’échange de point de vue, aux débats qui permettent d’avancer. Mais je ne cautionnerai jamais la violence verbale, les insultes, les menaces et encore moins quand elles pointent mes enfants.
    Par la suite, j’ai laissé tomber mon regard d’enfant innocent et j’ai lu différentes choses sur les animaux en captivité dans les parcs aquatiques et zoo. Je comprends bien que leurs conditions de vie ne sont pas idéales et qu’en effet, tous ces animaux seraient bien mieux dans la nature, en liberté.
    J’apprécie les gens qui défendent leur conviction sans s’en prendre aux autres comme tu le fais. On sent bien que tout cela te met en colère mais tu ne t’en prends pas aux personnes qui vont visiter ces lieux. Tu dénonces un système, des conditions de vie en captivité, tu amènes à réfléchir.

    1. Mon but est celui ci en effet.. amener à réfléchir à des solutions plus « humaines « . Je pense que mes enfants ( les plus jeunes aimeraient voir ces animaux ) mais je veux qu’ils comprennent que ce n’est pas « normal « 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.